Continue shopping
View cart & checkout
Continue shopping
View cart & checkout

Faire sécher ses chaussures.

Comment faire sécher ses chaussures ?

Il a suffi d’une averse, d’un faux pas dans une flaque et ça y est… vos chaussures sont complètement mouillées.

Comment les faire sécher rapidement afin de les remettre le plus rapidement ?

 

Découvrez nos conseils et surtout ce qu’il ne faut pas faire !

La pire des idées.

Faire sécher ses chaussures près d'une source de chaleur.

Lorsqu’un vêtement est mouillé, le premier réflexe est souvent de le mettre près d’une source de chaleur afin de le faire sécher rapidement : le placer bien au soleil, sous un sèche-cheveux, dans le sèche-linge ou près d’un radiateur. Cependant les chaussures sont constituées de cuir (lisse, nubuck ou daim), de différents types de tissus, de plastique pour la semelle des sneakers notamment et de colles, un ensemble de matières qui supportent très mal la chaleur.

 

C’est pourquoi il faut absolument éviter de faire sécher vos chaussures sous une source de chaleur, qu’il s’agisse de baskets, de Derbys, de Richelieus ou d’une paire de boots. Vous risquez de les abimer pour de bon : déformation, flétrissement, porosité, apparition d’auréoles ou de traces blanches… Tout ce que vous ne souhaitez pas pour vos plus beaux souliers !

La pire des idées.

L'idée pas vraiment mieux.

Faire sécher ses chaussures avec du papier journal.

Il est vrai que le papier journal est très absorbant, et permet de faire chuter le taux d’humidité de vos chaussures assez rapidement. Une solution particulièrement tentante si vous voulez les reporter assez vite.

 

Cependant, cette technique présente deux inconvénients majeurs.

 

En premier lieu, le papier journal salit l’intérieur de vos chaussures, car l’encre qui le recouvre s’y dépose et toutes vos chaussettes risquent ensuite d’arborer une teinte suspecte… Par ailleurs, si vous souhaitez faire sécher des chaussures en cuir, une boule de papier journal ne dispose pas d’une forme adaptée. En effet, s’il n’est pas correctement tendu, le cuir humide s’affaisse et les plis d’usure se creusent.

L'idée pas vraiment mieux.

Les bonnes étapes.

pour que vos chaussures mouillées puissent récupérer correctement.

Le premier réflexe à avoir, lorsque vos baskets ou vos chaussures en cuir ou en daim sont mouillées, est d’enlever les semelles intérieures et de les faire sécher séparément.

 

Vous pouvez ensuite utiliser un tissu absorbant afin d’enlever le surplus d’humidité. Tamponnez vos souliers à l’intérieur puis à l’extérieur. Cela permettra également d’ôter les salissures qui risqueraient de boucher les pores du cuir et favoriser l’apparition de tâches par la suite.

Éviter que vos chaussures ne se déforment.

Les embauchoirs, le remède miracle.

La règle d’or pour conserver l’aspect d’origine de vos chaussures en cuir après un passage sous la pluie : utiliser des embauchoirs immédiatement après avoir ôté les semelles. Choisissez alors des embauchoirs en cèdre ou en hêtre brut pour une meilleure absorption de l’humidité. En effet, les embauchoirs en bois verni et en plastique sont bien moins efficaces, et donc à bannir lorsque vous souhaitez faire sécher vos chaussures rapidement.

 

Si vos souliers ont une semelle extérieure en cuir, n'oubliez pas qu'il est indispensable de la protéger. Vous devez impérativement faire poser un patin chez votre cordonnier, sous peine que votre chaussure ne tienne pas dans le temps.

 

Et si jamais elles ont pris l'eau avant d'être protégées, il est recommandé de les laisser reposer sur le flanc et de les tourner régulièrement, afin que les différents côtés de la chaussure puissent évacuer un maximum d’humidité.

Éviter que vos chaussures ne se déforment.

Un entretien de qualité.

Pour une durée de vie prolongée.

Après avoir fait sécher des chaussures en cuir, il se peut que des taches blanches apparaissent. Elles peuvent être dues à la présence de saletés dans l’eau de pluie ou encore au sel utilisé lors du tannage des peaux. Il est alors recommandé de les nettoyer délicatement avec un chiffon doux pour enlever le maximum de saletés, puis avec un lait nettoyant afin de nourrir le cuir.

 

Dans tous les cas, il est important de nettoyer et nourrir le cuir après avoir fait sécher vos chaussures, qu’il s’agisse de Richelieus, Derbys, boots ou sneakers. En effet, les différentes transformations d’état en peu de temps (sec, mouillé, sec) et les impuretés déposées sur le cuir l’abiment. Il est donc nécessaire de le nourrir afin de préserver sa qualité.

Un entretien de qualité.

Anticiper les averses.

Pour mieux protéger vos chaussures de la pluie.

Si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous conseillons d’imperméabiliser vos chaussures en Daim. Cette action permettra de les rendre étanches grâce à un film très fin et protecteur et évitera que des résidus de saletés viennent boucher les pores du cuir. Elles seront mieux protégées de l’humidité et conserveront une belle patine.

Anticiper les averses.

Alterner pour mieux en profiter. 

Prenez votre temps avant de reporter des chaussures mouillées.

Si vous êtes pressé d’arborer à nouveau vos souliers, sachez que pour préserver leur style, le mieux est toutefois de patienter. En effet, il vaut mieux éviter de reporter rapidement des chaussures en cuir qui ont été très mouillées et leur laisser le temps de sécher complètement. Idéalement plusieurs jours, afin d’être sûr qu’il ne reste plus de traces d’humidité. Vous éviterez ainsi que le cuir ne se déforme, lorsqu’il sera à nouveau sollicité par une journée de marche.

Alterner pour mieux en profiter. 

Pour résumé.

Les cinq étapes pour bien faire sécher vos chaussures.

1. Retirer les semelles.

 

2. Enlever le surplus d’humidité avec un tissu absorbant.

 

3. Mettre des embauchoirs en bois brut (hêtre ou cèdre).

 

4. Nettoyer et nourrir.

 

5. Attendre avant de reporter vos chaussures en cuir